Pourquoi ça sent souvent le cannabis dans les rues de Barcelone? Réponses aux questions que vous nous posez souvent! :) Il n&#...

Pourquoi ça sent souvent le cannabis dans les rues de Barcelone?


Réponses aux questions que vous nous posez souvent! :)




cannabis à Barcelone


Il n'est pas rare, en se promenant dans les rues de la ville, de se retrouver embaumé par des effluves de cannabis plutôt chargées.


Mais qu'est-ce que c'est que cette drôle oeuvre d'art?? Réponse aux questions que vous nous posez souvent :) Antoni...

Mais qu'est-ce que c'est que cette drôle oeuvre d'art??



Réponse aux questions que vous nous posez souvent :)



Hommage à Picasso d'Antoni Tapies Barcelone


Antoni Tàpies
A Picasso 1983




Située sur le Passeig de Picasso, devant "l'ombracle" du parc de la Cuitadella, siège cette étrange installation rétro, post-moderne, contemporaine, néo-actuelle! Il s'agit donc d'une sculpture, d'un monument, d'une fontaine, d'un montage, d'un poème, d'un hommage...du tout en 1.

 Les pickpockets et autres voleurs de Barcelone :(  Un récit (au second degré) suivi de quelques conseils. Le tourisme de masse...

 Les pickpockets et autres voleurs de Barcelone :( 

Un récit (au second degré) suivi de quelques conseils.





Le tourisme de masse est certes une aubaine pour la ville puisqu’il représente environ 30% de l’économie, mais il l’est aussi pour les voleurs...D'ailleurs, dans tous les forums de voyages sur Barcelone c'est ce genre d'histoires catastrophiques qu'on raconte: la galère au commissariat, la frustration du moment...bref, des vacances qui finissent mal!

Bref, on a l'impression que tous les voleurs du monde vivent à Barcelone et que le touriste est la victime number one. 

Je vous rassure tout de suite:

-Barcelone est une ville où l’on se sent en sécurité, les gens sont cools, même la nuit :)
-Paris est toujours la capitale où le nombre de vols reste le plus élevé.
-Les Barcelonais aussi se font subtiliser leur portable dans le métro.




L'escamoteur, vol à barcelone
L'escamoteur (attribué à Jérôme Bosch)

Barcelone à l'avant-garde: Le sónar Sónar est un festival de musique dédié aux musiques électroniques qui a lieu (normalement) à ...

Barcelone à l'avant-garde: Le sónar



Sónar est un festival de musique dédié aux musiques électroniques qui a lieu (normalement) à la mi-juin. L'édition 2019 est repoussée à la mi-juillet (17, 18 et 19 juillet) pour des raisons commerciales assez obscures...

Crée en 1994 par trois passionnés de musique : Ricard Robles, Enric Palau et Sergi Caballero, c’est un incontournable qui a beaucoup contribué à la réputation de Barcelone comme ville festive. C’est même LE festival espagnol, pour peu que l’on aime les musiques électroniques! 


Live music: Le sonar Barcelone


Les débuts de l'aventure vélocipédique Lorsqu'on se balade aujourd'hui à vélo dans Barcelone pour la première fois, on ...

Les débuts de l'aventure vélocipédique


Lorsqu'on se balade aujourd'hui à vélo dans Barcelone pour la première fois, on a du mal à imaginer qu'il y a une quinzaine d'années cela aurait presque paru incongru...

En effet, le « boom du vélo urbain » est plutôt récent: une dizaine d'années. Et pourtant, les conditions sont réunies depuis longtemps pour faire de Barcelone une métropole vélocipède.


Un début tardif

Barcelone a certes un climat agréable, c'est une ville à dimensions humaines avec peu de dénivelé dans de nombreux quartiers...mais, pédaler n'était pas dans les moeurs: la voiture et les motos avaient le monopole des rues. Comme beaucoup de choses ici, une partie de l'explication se trouve dans les 40 ans de dictature fasciste du général Franco: de 1939, fin de la guerre « civile » espagnole, jusqu'à sa mort, dans son lit, en 1975. 

Les familles attendaient longtemps avant de pouvoir économiser suffisamment pour s'acheter une automobile, il fallait être sur une liste d'attente...et on se faisait livrer son pot de yaourt « Seat 600 » au bout d'un an ou plus. C'était alors le symbole de la liberté, toute la marmaille en voiture et hop, direction la Costa Brava...


La bicyclette était « réservée » aux gamins en vacances au village. La fameuse série télévisée des années 80 (devenue culte), « Verano azul », en offre un bon témoignage. 

À part les enfants, le vélo passionnait les foules lors du Tour de France ou de La Vuelta de España, Indurain était un grand champion, le Bernard Hinault ibérique. Mais quant à prendre un vélo pour aller au travail ou à l'école, que nenni! 

La France n'était pas non plus la Hollande sur ce plan-là, mais tout de même, nombreuses étaient les familles possédant des bicyclettes pour chacun de ses membres. Jetez un oeil dans vos garages ou ceux de vos parents ou grands-parents, vous y trouverez à coups sûrs un vieux bicloune Peugeot, Motobécane ou Gitane qui y traîne...


Faire du vélo à barcelone


Un climat propice

Mais revenons au climat et la à topographie avant de s'attacher aux causes de l'essor du vélo à Barcelone dans les années 2000. 

Avec plus de 300 jours de soleil à l'année, nous bénéficions d'un climat méditerranéen: chaud en été, pas trop froid en hiver (moyenne de 16 degrés sur l'année) et gros orages en fin d'été. Bref, plutôt bien pour pédaler! 
Toutefois, le climat ne dicte pas forcément le comportement vélocipédique des gens, il n'y a qu'à voir la Hollande, le Danemark ou l'Allemagne: ça pédale dans tous les sens et sous tous les cieux...


La topographie

Le centre-ville est construit sur le Mont Tàber, 17 m d'altitude (16,9 pour être précis)...C'est à son sommet que la ville romaine, Barcino, a été fondée vers 14 avant J-C. Bien sûr, la ville s'est agrandie considérablement au cours des siècles : le long de la côte, mais aussi vers les collines avoisinantes. Les dénivelés sont faibles dans tous les quartiers proches de la côte, c'est-à-dire, dans plus de la moitié de la ville. 

Découvrir la fameuse Sagrada Familia est chose aisée, ça monte un peu certes, mais rien d'extraordinaire. Pour se rendre au Parc Güell, c'est un peu plus ardu, mais tout à fait faisable. Par contre, pour aller au château de Montjuïc ou sur le Mont Tibidabo, là oui, il faut du mollet!

La colline de Montjuïc surplombe le sud de la ville, on y trouve des parcs, des jardins botaniques, des installations sportives (Jeux Olympiques de 1992), la Fondation Joan Mirò, le Musée National d'Art Catalan... et, tout en haut, un château. La vue y est splendide.

Barcelone, topographie
Le Tibidabo domine toute la ville, il s'agit d'une sorte de Sacré Coeur couronnant le petit massif montagneux (appelé Collserola) qui longe la côte, à quelques kilomètres à l'intérieur des terres. Un vrai plaisir pour les amateurs de VTT et à deux coups de pédale de la ville. À 512 mètres d'altitude, le Tibidabo est le point le plus élevé de Barcelone, le panorama y est impréssionant.


Le vélo qui fait «BOOM »

Après des années de règne exclusif du moteur à explosion, le vélo s'est ouvert son grand bonhomme de chemin. En 2003 on comptabilisait un peu plus de 31 000 déplacements quotidiens en vélo, en 2011, plus de 100 000, soit 1,36 % des déplacements. On est bien loin des 30% de certaines grandes villes européennes du nord, of course, mais l'augmentation a été rapide et massive. De nombreux éléments en sont la cause.


Les précurseurs

Depuis le début des années 90, des associations locales (Biciclot, Amics de la Bici, BACC) luttent pour faire changer la perception du vélo en ville auprès de la population. Elles essaient d'encourager la pratique de ce moyen de transport en soulignant que ce n'est pas un problème mais une solution face aux embouteillages, à la pollution (Barcelone est une des villes européennes les plus polluées) et au sédentarisme...
Pour cela, elles empruntent plusieurs voies : sensibilisation auprès des plus jeunes (débats, ateliers de mécanique, sorties de classes en vélo), création d'une sorte de lobby cycliste qui fait pression sur la mairie (pour la construction de pistes cyclables, de parkings), manifestations, articles d'opinion dans les journaux...


Tous les premiers vendredi de chaque mois est organisée une « Massa Critica »,« Vélorution » en français. Il s'agit d'une manifestation de cyclistes, de caractère très libre, pouvant réunir quelques centaines ou quelques milliers de personnes circulant dans la ville durant quelques heures et revendiquant le fait qu'elles ne gênent pas le traffic puisqu'elles SONT le traffic.


De piste cyclable à un réseau cyclabe

En 1992, pour les Jeux Olympiques, Barcelone a commencé à se doter de pistes cyclables. On en comptabilise aujourd'hui environ 300 km. Ces infrastructures sont indispensables pour que les gens osent utiliser leur vélo, le trafic barcelonais n'invitant pas trop les néophytes à se lancer...


Faire du vélo à Barcelone


Malheureusement, le développement de ce réseau de pistes cyclables n'a pas été planifié et s'est fait au coup par coup, sans réflexion, au gré des élections municipales. Il en résulte de nombreux « types » de pistes différents: séparées des voitures par des bornes en caoutchouc, ou par un muret en béton, ou par une ligne de peinture, deux lignes blanches sur le trottoir.  

Mais petit-à-petit et surtout dernièrement, il y a eu une vraie volonté politique de faire avancer les choses. Aujourd'hui presque toutes pistes cyclables coïncident et permettent de former un grand réseau cyclable!!


Les pistes cyclables ont pourtant deux effets pervers: d'une part, la fausse sensation de sécurité que peut expérimenter un cycliste lorsqu'il circule entre deux lignes de peinture blanche et d'autre part, la perception que certains automobilistes peuvent avoir en voyant un cycliste roulant dans une rue dépourvue de piste cyclable. En effet, il peut penser que le cycliste n'est pas à sa place, qu'il n'a qu'à passer par une rue possédant un «carril bici» (piste cyclable), il s'agace et c'est alors que survient le coup de klaxonne!
    
Cependant, les années passant, cette pratique tombe en désuétude, signe que la culture cycliste s'implante!

Au début de l'année 2007, est apparu le « Bicing » , service de bicyclettes mis en place par la mairie, (sur le modèle du Vélo'v lyonnais, installé lui en 2005). Très économique, ce fût un succès immédiat, 50% des déplacements en vélo se font aujourd'hui en bicing. Ces petites bicyclettes blanches et rouges ont conquis la ville. 

Le vélo à Barcelone


Avec la crise économique qui a ravagé les porte-monnaies, le prix élevé du métro et des autobus ont poussé certains barcelonais vers la bicyclette.

Le prix des vélos est aussi un facteur important dans ce choix. Avec l'arrivée de Décarthon..euh..Décathlon, il est devenu possible d'acquérir une bicyclette neuve pour moins de 100 euros. Le marché des vélos d'occasion a aussi participé à cette tendance et malheureusement, le « marché » des vélos volés aussi...Dans la rue, au hasard d'une rencontre, « pour 30 euros il est à toi »...et commence ainsi le cercle vicieux...

La peur du vol est d'ailleurs un frein à l'expansion de la bicyclette à Barcelone. Les vols sont très fréquents et les personnes qui les perpétuent n'ont pas de critère: ce n'est pas parce que votre monture est vieille et rouillée qu'elle est en sécurité la nuit dans la rue. Si le vélo est mal attaché (cadenas peu résistant), il se fera voler, c'est aussi simple que ça. 

PS: Barcelone est la ville européenne avec le plus de Brompton (vélo pliant chic) par habitant...On peut en conclure que la ville s'est embourgeoisée malgré les voleurs!



ENFIN!!! C'est bon pour le moral!

Les bienfaits pour la santé de la pratique vélocipédique sont bien connus, si on évite l'EPO bien entendu! C'est un sport très complet qui permet, entre autres, de limiter le risque de maladies cardio-vasculaires. Et nombreux sont les citadins voulant se bouger un peu sans pour autant payer pour aller au gymnase ou pour faire du vélo d'appartement... 
D'autant plus que des études démontrent qu'un cycliste urbain, du haut de sa selle, absorbe moins de pollution (particules fines, oxydes d'azote, de soufre, CO2...) qu'un automobiliste, même en tenant compte de l'effort fourni, poumons ouverts et langue pendante...!

La rapidité est un autre avantage du vélo face à la voiture en ville. Des études ont montré que jusqu'à une distance de 5 km, le vélo arrive avant à destination (mais après la moto...).

L'usage du vélo est appelé à se développer de plus en plus: pratique, économique, écologique, bon pour la santé. Le nombre de boutiques louant des bicyclettes s'est multiplié en 10 ans: le tourisme vélocipédique s'est développé en parallèle du vélo urbain local.

Il est donc bien agréable de se promener à vélo à Barcelone. Ville à taille humaine, il est possible en 3 heures de temps, de parcourir de nombreux quartiers très différents, d'aller d'un bout à l'autre de la ville sans se stresser et de découvrir des endroits charmants et insolites. En définitive, tout est là pour se mettre au rythme de cette métropole méditerranéenne.







La sant Joan, une fête qui pète!!  La nuit du 23 juin à Barcelone C'est une date charnière: le solstice d’été, la fin des cla...

La sant Joan, une fête qui pète!! 

La nuit du 23 juin à Barcelone





C'est une date charnière: le solstice d’été, la fin des classes, la chaleur s'est définitivement installée...alors, pourquoi dormir le jour le plus court de l’année?

La veille au soir on prépare des grands bûchers composés de vieux meubles et de palettes...généralement un ou deux feux de joie par quartier. On les allume à la tombée de la nuit du 23 juin et on les alimente jusqu’à l’aube.


La saint Jean à Barcelone


BANG!


15 jours avant la date s'installent de nombreuses roulottes/stands de vente de pétards. Du Méga-boom o Trueno en passant par les Abejitas et les feux de bengale, chacun y trouve son compte! L’apprentissage commence très jeune...et chaque famille dépensera au moins 20 euros en pétards chaque année.




La saint Jean à Barcelone

Les fêtes s’organisent sur les toits de la ville, dans la rue et surtout sur les plages. Des groupes d’amis se retrouvent sur la plage ou à une fête privée sur une terrasse, les voisins sortent les tables dans la rue afin de partager du bon diner durant lequel chacun apportera un plat a partager, les enfants envahissent les parques et -sous l’oeil expert des parents- apprennent l’art et la manière de manipuler la mèche avec laquelle on allumera les pétards…

Rapidement, la plage se retrouve dans un halo de fumée et d'odeur de poudre!



Peu va sans dire que c’est aussi une nuit blanche pour les pompiers de la ville :/
...et les balayeurs de la ville ont du boulot le lendemain!!



MIAM!



En même temps que les stands de vente de pétards, la Coca arrive dans les boulangeries. Une brioche aplatie, garnie d’amende, de fruits confits, de crème ou aux saveurs anisées.


La tradition veut que la coca de San Juan ait une taille canonique: deux fois plus longue que large et des angles arrondis. Selon le cuisinier Ignasi Doménech, le rapport entre la largeur et la longueur de la coca est égal au rapport entre le jour et la nuit à San Juan.

On vous laisse avec cette charmante pâtissière catalane:








 Comment est mort Antoni Gaudí?  (détails morbides) Aujourd’hui, il y a 93 ans, le génie de l’architecture moderniste catalane s’ét...

 Comment est mort Antoni Gaudí? 

(détails morbides)




Aujourd’hui, il y a 93 ans, le génie de l’architecture moderniste catalane s’éteignait. Tous les détails du drame que vous allez lire à continuation sont extrais du célèbre journal La Vanguardia. 



Antoni Gaudi



Circonstances

Cela faisait déjà plusieurs années que le célèbre architecte s’était aligné au mode de vie ecclésiastique: ascétique, ermite, en retrait de la vie publique, Gaudí entrait dans de longues périodes de jeûne qui le rendait fragile. Il était végétarien et on le connaissait grignotant des amendes et des raisin secs à longueur de journée. Il dormait souvent dans son atelier (dans la Sagrada Familia) sur une natte de paille, fabriquait ses propres chaussures et portait un vieux manteau râpé et une belle barbe blanche. Il avait 74 ans.

Tous ces facteurs ont évidement contribué à ce qu’il ne soit pas reconnu lors de l’accident.





Drame sur la Gran Via



La Sagrada Familia
Le 7 juin 1926, en quittant le chantier de la Sagrada vers 18h pour se rendre aux vêpres de l’église de Sant Felip Nerí, il fut renversé par le tramway nº 30.

Le terrain sur lequel se construisait le temple se trouvait à Sant Martí Provençal, un village récemment rattaché à la municipalité barcelonaise. On se rendait en ville à pied, en traversant une campagne qui s’urbanisait et s’industrialisait très rapidement.


Le rapport de police explique assez clairement les circonstances du drame:

Antoni Gaudí i Cornet a traversé la Gran Via au niveau de la rue Bailen et a été surpris par l’arrivée d’un tram qui l’a violemment percuté.

Le pauvre homme s’est écroulé et les passants n’y ont pas vraiment fait attention pensant qu’il s’agissait d’un mendiant. Il a été finalement secouru par 2 hommes (Antonio Roig et Antonio Noria) qui l’ont déposé sur le trottoir. Ils ont essayé en vain d'arrêter des taxis pour l’emmener jusqu’à un hôpital.

Le guardia urbana, mr Ramon Pérez, est arrivé. Gaudí n’ayant pas de papiers d’identité sur lui, il fut donc pris pour un pauvre bougre. L’agent a arrêté un taxi et l’a obligé à le conduire jusqu’à un dispensaire sur la Ronda sant Pere (Arc de triomf). Il l’a accompagné pour être sûr qu’il y serait examiné


A L’hôpital

Gaudí reçoit des soins d’urgence au dispensaire de la Ronda St Pere, puis est amené directement à l’Hospital de la Santa Creu (l’hôpital des pauvres) où le médecin de garde le reconnaît.




L'Hôpital de St Pau


Le médecin constata qu’il avait plusieurs côtes cassées, une contusion sur la jambe et une grave hémorragie cérébrale interne dû à l’impact reçu à la base du crâne. Son rapport dit aussi qu’il n’avait sur lui que le livre des évangiles, un chapelet, un mouchoir et une petite clef.


Le 8 juin.

Les médecins refusèrent qu’il soit transporté à un centre privé, vu la gravité de ses blessures.

Dans l’après-midi, il aurait recouvert sa lucidité, juste le temps de demander que lui soit délivrés les derniers sacrements. Gaudí a donc reçu l’eucharistie et l'extrême-onction de son ami le prêtre de la Sagrada Familia, puis est tombé en prostration. Il s’est réveillé en début de soirée, a mangé un yaourt s’est à nouveau évanouit.


Le 9 juin.

Son état s’aggrave. Il entre dans un coma épileptique. Les médecins essaient tout leur possible pour le sauver mais annoncent déjà qu’ils sont très pessimistes. L’hémorragie des méninges s’étend à l’épine dorsale et les manifestations cérébrales sont de plus en plus intenses (épilepsie). Le coeur commence a faillir. Le docteur Homs décide de pratiquer une saignée et de lui administrer un purgatif à cause de complications rénales (urémie). Tout espoir semble perdu...

De nombreuses célébrités, amis et artistes se rendent à son chevet.


Il est décédé le 10 juin à 17h

Aucune publication ne parle de cette journée. Gaudí est probablement entré dans un état de prostration profonde pour ne jamais en sortir...

Il avait demandé dans son testament d'avoir un enterrement simple et sans couronnes de fleurs. Il eut un enterrement digne d’un pape et les gens jetaient des fleurs au passage du cortège funèbre qui a traversé la ville pour rejoindre la Sagrada Familia. Il repose dans la crypte. 


La mort de Gaudi


Antoni Gaudí i Cornet fuyait la notoriété et la gloire qui entouraient d’autres architectes de cette époque et c’est en cela qu’on l’admirait et qu’on l’admire encore aujourd’hui: il vivait pour et par son œuvre...qu’il consacrait entièrement à Dieu.

Rendez-vous le 10 juin 2026.




La mort de Gaudi
La mort de Gaudi


























Découvrir les alentours de la ville...à vélo! Le cyclisme est devenu un sport et un loisir accessible à tous...en plus, c'est bon ...

Découvrir les alentours de la ville...à vélo!



Le cyclisme est devenu un sport et un loisir accessible à tous...en plus, c'est bon pour la planète!
Le vélo est en vogue, il a le vent en poupe!! C'est tellement "in" que certaines compagnies proposent aux amateurs passionnés de leur faire revivre les étapes du Tour de France ou du Giro :)



Faire du vélo à barcelone

Adrià, notre collègue de PedalBike, vous propose une activité complètement originale: découvrir les alentours de la ville en 3 jours...et à vélo de course, of course!!



Le relief

Barcelone est entourée de montagnes. Les contreforts des Pyrénées ont formé des couloirs montagneux qui suivent le littoral...bref, le relief est assez accidenté! La sierra litoral, el corredor et el Montnegre, le Montseny, tout autant de parcs et de réserves naturelles, tout autant de magnifiques paysages protégés!!!


Les alentours de Barcelone



De nombreux GR permettent aux VTT de dévaler les pentes et de nombreuses petites routes secondaires feront le plaisir et les mollets des cyclistes du dimanche :)



Parcours

Bien qu'il soit flexible et complètement adaptable aux profil des participants, voici un petit descriptif de l'itinéraire de base:

1er jour

Localisation: La serra marina
Distance: 65km aprox

Départ: 16h

Cette première après-midi est une petite mise en bouche: une côte de presque 4km à 5% :)...mais après la montée vient toujours la descente et à la dernière étape, les participants pourront se réconforter autours d'un snack sur la jolie petite place de l'église d'Alella.


2ème jour


Autour de Barcelone

Localisation: Sant Miquel de Fai

Distance: 140km aprox

Départ: 9h30

Avec 2100 mètres de dénivelé, cette étape est incroyable.






A peine sorti de Barcelone et de sa banlieue, on se retrouve rapidement sur les routes de campagnes...ça grimpe doucement, régulièrement jusqu'à St Feliu. 
Avant d'arriver pour manger sur la place du village, on suit une route très agréable, dans la foret, sur une vingtaine de kilomètres. 

On entame la deuxième partie de l'excursion avec une montée sur 5km à 4%, histoire de digérer! Une fois passé ce col, on file comme le vent sur 40km...direction Barcelone.


3ème jour

Autour de barcelone

Localisation: Collserola

Distance: 85km

Départ: 8h30









Une route qui se ceint aux montagnes derrière la ville et oscille à 2000m de dénivelé avec des petites pointes à 13%! 
C'est magnifique et enivrant: l'arrivée au Tibidabo est à couper le souffle...il faut dire qu'après la montée de 8km, on peut bien reprendre son haleine avec une pause photo!


Organisation

Cette activité ne se dirige pas exclusivement aux professionnels, mais il faudra évidemment avoir une bonne forme physique! Si le participant n'a pas de vélo, PedalBike peut lui en louer un de très bonne qualité :) C'est une activité très sympa pour faire entre amis: un petit groupe de 4 à 10 personnes est idéal!

Tout est pris en main par cette petite agence qui se situe dans le quartier de Poblenou (Camí antic de Valencia): de la réservation de l'hôtel (+petit-dej') au dessin du parcours sur-mesure, en passant par l'aspect mécanique.

Une assurance est fournie par l'agence. Ceci-dit, il est fortement recommandé aux participants de cette aventure d'activer leur assurance-voyage!

Si vous êtes intéressés de vivre une aventure unique, contactez directement Adrià et son équipe: https://pedalbikerental.cc/fr/nous-contacter/




La nuit des musées à Barcelone Voilà une belle initiative qui prétend rapprocher l'Art à un public noctambule. Inspirée des...

La nuit des musées à Barcelone




Voilà une belle initiative qui prétend rapprocher l'Art à un public noctambule.

Inspirée des traditions nordiques en profitant du crépuscule qui uni le jour et la nuit durant le solstice d'été (les nuits blanches de Saint Petersbourg), La «nuit des musées» est un événement qui est célébré dans de nombreuse villes Européennes. 

Barcelone ouvre les portes de plus de 60 entités culturelles, fondations ou galeries d'art pendant une nuit, de 19h à 1 heure du matin, le samedi avant ou après la Journée International des musées qui a lieu le 18 mai.

L'entrée est gratuite et chaque entité organise une activité en relation avec l'art: récital de poésie, concerts, expo de photo ou défilé de mode...tout est permis!



La nuit des musées à barcelone


Réponses aux questions que vous nous posez souvent :) Que représente la fleur sur les pavés des trottoirs de la ville? ...



Réponses aux questions que vous nous posez souvent :)

Que représente la fleur sur les pavés des trottoirs de la ville?



le pavé de barcelone



Le dallage de Barcelone est remarquable. C’est l’illustration parfaite de la ville comme capitale de l’Art Nouveau en Espagne. Le pavé fleuri est d’ailleurs devenu aujourd’hui un icône que l’on vend: on le retrouve partout en logo, sur les sacs, les mugs ou en cartes postale etc...Nous l’avons nous même utilisé pour nos cartes visites (il y a 10 ans s’était encore original!)


Le pavé de Barcelone, appelé panot, est une pièce de béton armé (ciment hydraulique) qui mesure 20x20cm sur 4cm d’épaisseur. Il est donc très résistant, peu onéreux et facile a changer en cas de besoin. Il recouvre principalement les trottoirs des quartiers de l’Eixample et de Poblenou

En 1906, sont imposés 5 motifs afin d’unifier un peu le style. C’est la CasaEscofet, grand usine de fabrication de pavé qui a standardisé les dessins afin de faciliter le processus industriel.




le pavé de barcelone

Les 4 carrés et les 4 ronds:



très stylisés. Un pavé divisé en quatre parties égales et au centre de chaque carré, un cercle. Assemblés sur une belle superficie, le dallage ressemble à un découpage symétrique et ordonné, parsemé de points tel un jeu de dominos. 

On peut encore le voir sur de nombreux trottoirs mais il a tendance à disparaître...dommage!







le pavé de barcelone

Le losange

Très joli et très stylé...encore des ronds dans un carré avec en son coeur, un losange arrondi, une étoile à quatre branches ou une fleur très simple...au choix!



Ce motif a presque complètement disparu aujourd’hui.











le pavé de barcelone

Les 3 cercles concentriques

3 anneaux qui forment une cible que l’on retrouve sur quelques trottoirs de l’Eixample.

Il est particulièrement élégant et fait penser à l’onde que forme une goutte qui tombe dans l’eau.

Ce pavé n'est plus utilisé aujourd'hui :/





De ces 5 motifs, la mairie de Barcelone n'en utilise aujourd'hui plus que deux:



le pavé de barcelone
Les 4 carrés


La rigueur de la ligne industrielle, la sobriété, le côté rationnel et hygiénique puisque ces lignes permettent à l’eau de s’écouler et évite donc l’effet agua-planning ! On l’appelle la tablette de chocolat. 

Il est aujourd’hui largement utilisé... En évitant tout symbolisme, il n’en est pas moins beau de part sa simplicité.








le pavé de barcelone

et enfin...
La fleur:



A la fin du XIX ème siècle Barcelone connaît une forte expansion économique et urbanistique. 
Cette période de la Révolution industrielle marque l’entrée dans l’ère moderne: l’éclairage publique, le tout-à-l’égout et le dallage des rues sont de bons exemples.


Cette période est aussi reconnue pour son exaltation au monde végétal -qui inspire dans tous les domaines-:




Les sciences (naturelles: géologie, paléontologie, médecine, etc...), la culture (vestimentaire, alimentaire: inspiration orientale). Les œuvres littéraires (le langage des fleurs), poétiques ou musicales (la guitare espagnole) sont composées par de jeunes artistes-excursionistes qui parcouraient l’arrière-pays, et même plus loin, en cherche d’inspiration.


Au niveau de l’architecture, cet enthousiasme pour la nature devient claire avec l’arrivée d’un nouveau style architectural: l’Art-Nouveau (Modernisme). Ce style transforme la rigueur industrielle en courbant ses lignes, en bombant ses balcons, en agrémentant les façades de décorations riches et colorées.


La nature nous soigne, elle nous nourrit, nous pourvoit, nous habille et nous fait comprendre notre histoire...bref, la nature est parfaite puisqu'elle est d'essence divine, disait Gaudí. La nature est aussi un calcul mathématique qui exprime l'harmonie du monde.



la mosaïque Barcelone



Cette fleur est donc une représentation parfaite, stylisée et minimaliste de l'Art Nouveau.